Comment obtenir la carte T d'agent immobilier ?

7 min de lecture
Publié le 19/10/2023
carte_T

Vous le savez sans doute déjà, vous êtes dans l’obligation de posséder une carte de transaction immobilière, dite carte T, pour exercer le métier d’agent immobilier. Cette dernière atteste de votre capacité légale à exercer en France, tout en certifiant officiellement vos aptitudes professionnelles et votre sérieux. 

La carte T est une certification valable 3 ans que tout agent immobilier doit posséder pour pouvoir réaliser légalement des transactions immobilières relatives à des immeubles et fonds de commerce. Avec cette carte professionnelle, vous êtes en droit d’effectuer tous types d’opérations de vente, d’achat et de location. 

Détenir la carte T est un gage de fiabilité et assure que l'agent immobilier est qualifié pour agir dans le meilleur intérêt de ses clients.  

Dès lors, comment obtenir cette carte pro ? Quelles sont les conditions d’attribution requises ? Quels droits vous donne-t-elle ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la carte de transaction immobilière et ses modalités d’obtention. 

Éligibilité et démarche de demande

Conditions d'éligibilité 

Plusieurs conditions sont requises pour obtenir la carte T.  

Formation et qualifications :  
La première condition pour l'obtention de la carte T est d'avoir suivi une formation spécifique dans le domaine de l'immobilier :  

  • BTS « Professions immobilières » 

  • Diplôme d’état d’un niveau égal ou supérieur à trois années d’études supérieures dans le domaine juridique, commercial ou économique 

  • Diplôme ou titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles de niveau II, en lien avec des études juridiques, commerciales ou économiques 

 
Vous ne possédez pas de diplômes ? Pas de panique ! Si vous êtes titulaire du baccalauréat vous pouvez obtenir la carte T en justifiant d’une expérience de travail de 3 ans à temps complet en tant que salarié habilité par le titulaire de la carte professionnelle dans une agence immobilière et de 10 ans d’expérience dans le cas où vous n’avez pas obtenu le baccalauréat. 

 

Autres conditions requises :  

  • Avoir un bulletin numéro 2 de casier judiciaire vierge. 

  • Obtenir une attestation de garantie financière, sauf si vous renoncez à votre droit de détenir des fonds, effets ou valeurs, au nom des clients. La garantie peut provenir d’une compagnie d’assurances, d’un établissement de crédit ou d’une société de financement agréée. Le montant de la garantie doit être égal à l’intégralité des sommes dont vous êtes redevable.   

  • Souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle.

  • Immatriculer son entreprise au registre RCS. 

Différences selon le profil du demandeur :  
Les conditions d'éligibilité peuvent varier légèrement selon le profil du demandeur. Un nouvel entrant dans la profession devra prouver qu'il a acquis les connaissances nécessaires à travers une formation adéquate, tandis qu'un agent commercial pourrait avoir besoin de justifier d'une expérience professionnelle spécifique dans le secteur.  

Pour ceux en reconversion professionnelle, la validation des acquis de l'expérience (VAE) peut également être une voie d'accès à la carte T, à condition de démontrer une expérience significative et pertinente dans le domaine de l'immobilier. 

 

Le processus de demande 

La procédure d'obtention de la carte T est rigoureusement encadrée et nécessite une attention particulière. Voici les étapes à suivre pour réaliser votre demande de carte T : 

Étape 1 : Préparation du dossier 
La première étape consiste à rassembler tous les documents et informations nécessaires pour constituer votre dossier de demande. Cela inclut des preuves de votre formation et qualifications (diplômes, attestations de formation, etc.), un extrait de casier judiciaire (bulletin n°2) prouvant l'absence de condamnations incompatibles avec l'exercice de l'activité, ainsi que des justificatifs d'identité et de domicile. 

Étape 2 : Soumission du dossier 
Une fois votre dossier complet, vous devrez le soumettre à l'autorité compétente, généralement la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de votre région. Cette soumission peut souvent être effectuée en ligne, via les plateformes dédiées, ou directement en se rendant sur place, selon les options offertes par votre CCI locale. 

Étape 3 : Traitement et suivi de la demande 
Après dépôt, votre dossier sera évalué. Pendant cette période, il est important de rester disponible pour toute demande de pièces complémentaires ou de clarifications. Le suivi de l'état d'avancement de votre demande peut généralement se faire en ligne ou par contact direct avec l'organisme en charge de votre dossier. 

Étape 4 : Réception de la carte T 
Une fois votre dossier approuvé, vous recevrez votre carte T. Il est important de noter que la carte est nominative et doit être renouvelée à échéance pour continuer d'exercer. 

 

Ampoule électrique Bon à savoir ! Les délais de traitement peuvent varier selon la période et la charge de travail de l'organisme en charge, mais il faut généralement compter plusieurs semaines pour l'ensemble du processus. Vous devrez également vous acquitter des frais d’obtention qui s’élèvent à 160€ pour votre première carte professionnelle.  

 

Renouvellement et validité de la carte T 

La carte T possède une durée de validité limitée à trois ans, après quoi elle doit être renouvelée. Pour renouveler votre carte T, il est impératif de soumettre une nouvelle demande plusieurs mois avant l'expiration de la carte en cours, afin d'éviter toute interruption dans votre capacité à exercer.  

Cette demande doit être accompagnée d’un justificatif qui atteste que vous avez participer à minima à 42 heures de formation au cours des 3 dernières années, avec au moins 2h de formation au code de déontologie, ainsi que 2h de formation sur la non-discrimination à l’accès au logement. 

Conseils et cas particuliers

Cas particuliers et exceptions 

Certaines situations requièrent une attention particulière en matière d'obtention de la carte T. Sont concernés les agents commerciaux indépendants, les gérants de Sociétés Civiles Immobilières (SCI), ainsi que d'autres profils atypiques qui cherchent à exercer légalement des activités immobilières en France. 

  • Les agents commerciaux indépendants : bien qu'ils ne soient pas directement employés par une agence immobilière, ils doivent néanmoins collaborer étroitement avec une agence détentrice de la carte T. Cette collaboration doit être formalisée par un contrat précisant les modalités de leur relation et les obligations de chacun. L'agent commercial peut ainsi exercer sous le couvert de la carte professionnelle de l'agence, sans nécessiter sa propre carte T, à condition de respecter les règles de cette délégation. 

  • Les gérants de SCI : Les gérants de Sociétés Civiles Immobilières (SCI) doivent obtenir une carte professionnelle de transaction immobilière, ou carte T, dans des situations spécifiques, notamment lorsque leurs activités englobent des opérations commerciales telles que la vente, l'achat, et la location de biens immobiliers pour le compte de tiers. En plus de déposer un dossier à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) locale, incluant justificatifs de compétences (diplômes ou expérience) et un casier judiciaire vierge, les gérants de SCI peuvent également avoir besoin de réaliser des formations spécifiques pour l’obtention de la carte T.  

 

Ampoule électrique Bon à savoir ! Le métier d’agent immobilier ne peut pas être exercé sans carte T. L’article 14 de la loi Hoguet punit de 6 mois d’emprisonnement et 7500 euros d’amende toute personne exerçant le métier d’agent immobilier, ou se définissant en tant que tel, sans avoir de carte professionnelle. 

 

Nos conseils pratiques pour une demande réussie 

La réussite dans l'obtention de la carte T réside dans une préparation minutieuse de toutes les informations et documents à fournir. Voici quelques recommandations pour éviter les erreurs courantes et maximiser vos chances de voir votre demande aboutir : 

  1. Préparez en mont votre dossier : Avant même de soumettre votre demande, assurez-vous d'avoir tous les documents requis à portée de main. Cela inclut les diplômes, attestations de formation, extrait de casier judiciaire (bulletin n°2), justificatifs d'identité et de domicile, et tout autre document pouvant être exigé selon votre situation spécifique.
     
  2. Vérifiez les informations fournies : Prenez le temps de vérifier chaque pièce de votre dossier, y compris les dates, les noms, et les qualifications mentionnées. Une incohérence, même mineure, peut entraîner un retard dans le traitement de votre demande. 
     
  3. Respectez des critères d'éligibilité : Assurez-vous de bien comprendre les conditions d'éligibilité spécifiques à l'obtention de la carte T. Cela inclut les qualifications requises, l'expérience professionnelle, et l'absence de condamnation. Si vous êtes dans un cas particulier, tel qu'une reconversion professionnelle ou vous exercez en tant qu'agent commercial, prenez le temps de vous renseigner sur les dispositions spécifiques s'appliquant à votre situation. 
     
  4. Anticipez les délais et suivez la procédure : Soyez conscient des délais de traitement, qui peuvent varier en fonction de la période et de la charge de travail de l'organisme en charge des cartes professionnelles. Une fois votre dossier soumis, restez proactif en suivant l'avancement de votre demande. 
     
  5. Conseil professionnel : En cas de doute ou pour toute question spécifique, n'hésitez pas à solliciter l'avis d'un professionnel ou d'une association. 

La carte T est impérative pour exercer légalement comme agent immobilier en France. Il est essentiel de suivre attentivement les différentes étapes pour recevoir votre carte professionnelle, pour vous lancer sereinement dans l’immobilier.  

Retrouvez toutes les recommandations dont vous avez besoin pour devenir agent immobilier indépendant en ligne ! 

Optez pour la solution tout-en-un des créateurs d’agence
Background
Illustration
Vous souhaitez ouvrir votre agence immobilière ?

Equipez-vous des bons outils pour être accompagnés dans votre lancement. Besoin de plus d'informations ?

Ces contenus pourraient vous intéresser

La carte S : l’indispensable du syndic de copropriété ?

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la Carte S, l'indispensable pour les professionnels aspirant à devenir des experts en gestion de copropriété.

En savoir plus
Solutions pour proposer ses services d'agence immobilière en ligne

En tant qu'agence immobilière, vous devez réussir le virage de la digitalisation de votre service, pour cela plusieurs possibilités s'offrent à vous.

En savoir plus
Comment optimiser votre gestion d'appel de loyer en 4 points

La gestion d'appel de loyer est primordiale, voyons comment vous pouvez l'optimiser rapidement en 4 points clés.

En savoir plus
Comment bien choisir mon logiciel immobilier ?

Choisissez le bon logiciel dès le départ pour vous assurer un lancement réussi sur le marché immobilier ! 

En savoir plus
Le logiciel de quittance de loyer, vraiment idéal pour sa gestion locative ?

Le logiciel de quittance de loyer est-il vraiment la solution idéale pour votre gestion locative ? Découvrez pour quels usages il est utile et ses limites.

En savoir plus
Comment optimiser ma prospection grâce au marketing digital ?

En activant les bons leviers, vous optimiserez au mieux votre prospection immobilière. On vous en dit plus ! 

En savoir plus